lundi 4 juillet 2016

18 jours d'attente...stressante !!!

Fin avril je fais un frottis de contrôle à l'occasion de la reprise de pilule dont je vous ai parlé ici. Je continue ma petite vie tranquille puis je reçois un courrier du laboratoire me disant que le prélèvement est de nouveau analysé mais de façon plus approfondit cette fois. Je ne m'inquiète toujours pas me disant que le gynécologue m'aurait téléphoné de toute façon si il y avait quelque chose d'anormal. Début juin, coup de fil de la secrétaire du gygy me disant qu'il faut revenir pour un nouveau prélèvement, apparemment ça ne presse pas la minute, j'ai donc rendez-vous 2 semaines plus tard le 14 juin. Sincèrement je pense qu'il y a surement une petite mycose ou quelque chose de ce genre...

Mardi 14 juin : de nouveau les pieds dans les étriers, position assez peu confortable que l'on connaît toutes, on refait un frottis. On s'assoit au bureau et là en quelques secondes les mots du gynéco vont claquer dans ma tête comme des coups de fusil : "Les résultats ne sont pas bons, on va attendre les nouveaux et on fera une BIOPSIE !!!" Ce dernier mot a l'effet d'une bombe sur moi, quoi biopsie mais biopsie c'est l'examen que l'on fait quand on recherche un cancer... Bien sûr, vous connaissez comme moi la psychologie des professionnels, je suis obligée de lui arracher les mots de la bouche pour en savoir un peu plus. Moi : "Mais pourquoi une biopsie ???" Lui : "Pour voir si il n'y a pas de lésions, le cas échéant vous aurez du lazer." A ce moment là je comprends qu'il ne m'en dira pas plus avant les résultats finaux...

C'est surement une réaction normale mais je sors du bureau la boule au ventre des milliards de choses me traversant l'esprit, rien n'a vraiment été dit mais je vois des images de mes enfants qui défilent, j'ai peur et tout est coincé dans ma gorge. Confrontée à une probabilité de maladie c'est dingue comme la vision de certaines choses change et comme d'autre paraissent bien futiles. J'ai les jambes en coton et pour la première fois de ma vie je pense que ça peut m'arriver à moi aussi et que ça n'arrive pas qu'aux autres...

Je ne vous cache pas que la première chose que j'ai faite en arrivant chez moi, c'est de sauter sur la tablette et faire des recherches sur le net, au final je ne pense pas que ce soit la bonne solution puisque mes yeux ne se sont arrêtés que sur les pires mots du styles cancer du col de l'utérus... J'ai lu et relu le compte rendu du laboratoire : Frottis ASCUS, positive HPV 31 bien sur tout un jargon auquel je ne connaissais rien mais que j'ai finalement apprivoisé en quelques heures passées à fouiller sur la toile.

Ce que j'ai appris en quelques mots car je pense (maintenant) qu'il est important de savoir :

ASCUS : Un frottis ASC-US est un Frottis cervical équivoque, sur lequel le cytologiste ne parvient pas à se prononcer. Le frottis ASC-US met en évidence une modification mineure des cellules malpighiennes qui recouvrent le col de l'utérus. ASC-US signifie est un acronyme anglais signifiant Atypical squamous cells of Undetermined Significanc, soit en Français, Atypies cytologiques des cellules malpighiennes de signification indéterminée. Ces atypies cellulaires de nature mal définies sont généralement difficiles à interpréter : il peut s'agir d'un frottis normal ou d'un frottis présentant des anomalies légères encore appelées lésions de bas grade ou LSIL. Les anomalies des cellules ne permettent pas d'exclure formellement une lésion dysplasique ou une atypie mineure. 

HPV : Les HPV sont des virus anciens, très répandus et contagieux, ayant évolué avec leur hôte au fil du temps. Ils sont classés par types (HPV 1, HPV 2…), et il existerait plus de 200 types de papillomavirus humains. Parmi eux on distingue les HPV muqueux et les HPV cutanés, qui peuvent être oncogènes, c’est-à dire « à haut risque » de cancer, ou non oncogènes c’est-à dire « à bas risque » de cancer.

Article complet et très intéressant à retrouver ICI.

Voilà, je me retrouvais donc avec un frottis ASCUS et positive au papillomavirus humain 31 qui fait partie des HPV muqueux oncogènes...

Dès lors on commencé pour moi 18 jours d'attente très stressant à zieuter la boîte aux lettres, le portable, le fixe et attendre que l'on me dise si oui ou non j'avais choppé cette fichue mer**

Vendredi mon mari rentre du boulot et me tend une lettre pour moi, je regarde d'où elle vient et je sais... je sais que je vais soit passer un bon week-end soit non ... Je suis quand même fébrile, j'ouvre et je vois que les résultats sont là avec la note c'est déjà une bonne chose car si vraiment il y avait quelque chose de grave les résultats auraient été envoyés uniquement au gygy.

Je respire un grand coup et je lis ... FROTTIS SATISFAISANT ...

C'est le soulagement et le retour à une vie normale même si cette aventure aura changé quelque chose en moi, tout en sachant que je bénéficierai d'un suivi rapproché car le HPV 31 reste.

Au détour de mes recherches je suis tombée sur ce site que je partage avec vous car il est vraiment bien fait : https://www.frottis.info/

Je vous laisse en vous disant de bien faire votre suivi gynécologique, c'est important et ça peut éviter bien des désagréments, prenez soin de vous !!!

Charlotte.


2 commentaires:

  1. Eh oui c'est important et je sais à quel point ce mot biopsie peut faire peur... Pour ma part l'hysterectomie à résolu mes problèmes ;-) courage à toi pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère ne pas en arriver là un jour, mais pour l'instant plus de soucis, j'espère que tout est rentré dans l'ordre pour toi tu avais quoi exactement ???

      Supprimer